Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
Répondre au sujet
01 - Les guerres
Sujet se trouvant dans  :: Le codex :: Histoire
Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: 01 - Les guerres Jeu 2 Juil - 0:50
Les guerres

Guerres internationales

Les premiers écrits remontent à l’ère antique. Ces derniers, dans des langues à présent mortes, relatent les premières guerres. Les siècles passèrent avant que leur traduction livre les secrets d’un passé tumultueux.

La première guerre rencontrée sur le continent, autrefois appelé la Terre, fut dénommée Guerre des Cents, par les historiens, en raison de sa durée, 1 700 à 1 600 avant l’ère d’Adrietha. Opposant deux espèces vivant à présent dans le même peuple, elle fut d’une atrocité sans nom. C'était une guerre des  territoires entre les différentes tribus de Drow et Draconiens. La magie encore à sa pleine puissance, le lac des limbes naquit de cette révolte. Les éruptions volcaniques mirent fin aux combats.

Les cités sortaient de terre, tout comme le besoin d’expansion. La guerre ravagea une nouvelle fois le continent de l’an - 975 à - 965. Les ysyriens quittèrent le lit de leur fleuve pour entreprendre une conquête des terres arides. Bien qu’à l’aise dans l’eau, l’armée fut décimée par la chaleur. Une première victoire écrasante du peuple oshurien, sans souverain à l’époque. Néanmoins, les guerriers entreprirent une deuxième tentative, un second échec. Le peuple de l’eau était au bord de l’extinction, donnant nom à ce conflit.

Les textes les plus frappants furent découverts dans une ancienne grotte. Un réfugié de guerre avait entrepris de léguer son héritage sur l’ère médique. Fantôme, ce dernier avait servi de nombreuses armées avant d’être assassiné.

L’année – 650 fut le commencement d’une guerre qui s’échelonnera sur deux siècles. Ciend et Seda. Leur but, la prise de la région de Charmon, une annexe de la contrée des Templiers. Les stratagèmes furent divers : alliance aux autres peuples, avant de les rompre, corruption, utilisation du bas réseau, fort actif à l’époque des faits. Guerre de surface, des cieux et des souterrains, le nombre de mort n’était pas des pires. Les jeux de pouvoir faisaient bien plus de victimes. A cette époque, les ministres se succédèrent, succombant mystérieusement. Le traité de Carathiel finalisa les expansions. Charmon appartenait entièrement à Seda.

Les pays  prospéraient doucement, mais surement. Les grandes cités étaient achevées, permettant d’admirer les puissances des différents royaumes, bien que les frontières soient contrôlées, et pour Oshury même clôturée. Sans avis de passage du gouvernement, il était difficile d’y rentrer. Néanmoins, lors d’une froide nuit de Rudë en -350, les eaux gelées, les nagas avançaient dans un bataillon organisé, suivi des cavaliers de l’armée et de l’Ordre. Leur objectif était simple : récupérer Charmon.  Cette terre leur permettait de survivre grâce aux eaux douces, mais la surtaxe de Seda  avait eu raison du pouvoir en place. Prise par surprise, la ville de Charmon subit d’importants dégâts. Les alliances entre Seda et Ciend permirent une écrasante victoire sur le peuple de l’eau, après deux ans de négociations et batailles. La contrée de Charmon en garde un souvenir particulier au niveau de la grande Cicatrice : autel du mémorial et ruines de guerre parsèment cette province.

Les ententes caduques entre Ciend et Ysyra entrainèrent les deux peuples dans un nouveau conflit en -40. Ciend lança la première offensive sur le Sud. Leur stratégie était simple : les occuper pour attaquer l’Est via la mer Austral. Une décision de dernière minute et les fuites coutèrent la vie à un escadron entier. La caserne de Falcon avait employé tous les hommes disponibles sur la région, pour couvrir chaque entrée possible. Cela ne permit pas pour autant à l’armée terrestre des eaux d’arriver aux portes de la capitale. Moins habiles sur la terre ferme, Ciend sut les repousser. Leur force principale étant les airs, l’Escadron du Vent avait l’ascendant. Cependant, lors d’une contre-attaque, la montée des eaux, causée par la fonte des neiges, piégea le reste de l’armée aérienne. Une écrasante défaite pour Ciend dont les défenses étaient anéanties.

L’année 0 fut riche en rebondissement. Adrietha, avec de nombreux efforts, perça les voiles du pouvoir sédien. Les différents royaumes étaient en proie aux tensions internes comme externes.   Pour éviter une autre guerre, la jeune femme entreprit moultes négociations pour unifier le continent. La dernière lune était tombée, annonçant une année nouvelle, lorsqu’Oshury décida de franchir le pas, apposant sa signature sur le traité de Charmon.

Seda fut la première cible des Malemorts en An 6. Les dégâts dans la contrée restèrent minimes : quelques villages avaient subis de lourdes pertes, le fort de Braville incendié. Néanmoins, l’armée ne déploya qu’un petit escadron pour protéger les alentours de Carathiel, cherchant à comprendre les motivations de ce clan. Les rixes ne durèrent point. Par manque d’argent et de ressources, les Malemorts s’épuisèrent, avant de cesser leur offensive.

Drew Dograg, depuis des années, cherchait à agrandir son influence sur le continent. Ohsury, bien qu’une terre aride, était aussi le siège du bas réseau, lieu convoité par le souverain. D’un esprit ingénieux, ce dernier décida de faire passer l’assassinat de son épouse pour une violente déclaration de guerre. Manigancé sur toute la ligne, l’armée eut quelques réticences à le suivre et engager le combat à la frontière des deux nations en Chaü de l’an 6. Les éclaireurs se succédèrent, l’armée oshurienne était introuvable dans les vergers. Stratège de naissance, le souverain fit appel à son alliance avec Seda pour préparer une offensive sur Pyroung directement. Leurs engins de sièges étaient d’une grande utilité. La capitale encerclée, la Garde Dragon servit la couronne pour la protéger. Néanmoins, le bas réseau  opérait déjà dans l’ombre. Une macabre découverte eut lieu, la reine Elia était décédée. Depuis plusieurs décades. Indignation et incompréhension naquirent dans la cité, déjà en proie à des émeutes. Andraha Seme évita de justesse la trahison envers sa nation en dénonçant l’emplacement d’une partie de l’armée. De plein jour, une attaque aérienne eut lieu. La dernière partie de  l’armée était retournée prêter main forte à la Garde. Au début de l’année suivante, le nouveau monarque signa le traité des Vénérables. Cependant, Drew avait récupéré l’objet de sa convoitise. Cela n’était que le commencement.


Guerres civiles

Les écrits conservés sur les guerres civiles sont jalousement gardés par les Elfes. Néanmoins, certains sont parvenus aux grands Historiens, relatant avec peu de précisions les vendettas.

Oshury fut la première ciblée, les clans fonctionnaient sans hiérarchie, les alliances bancales cessaient d’être brisées lorsque les profits étaient plus intéressants du côté adverse. La montée au pouvoir du premier roi permit de stopper les massacres et commencer une sédentarisation des différentes races.

Par la suite, Seda subit dans au cours du cinq centième siècle avant l’ère nouvelle la même gangrène. Les saisons n’avaient été clémentes, tout comme la guerre envers Ciend, la famine se propageait. Sans ressource économique, un putsch fut mené, Anel est ainsi nommé Roi et redonnera prospérité à son peuple.

Un siècle plus tard, Ciend connait un tournant dans son histoire. Aliana, reine à l’époque des faits commit une trahison, non démontrée, envers son peuple. Les partisans, qui l’adulaient, prirent les fourches contre les véreux politiciens et nobles de la cour. Le bûcher fut l’étincelle qui entraina la contrée dans deux années noires. La famille concurrente sut utiliser les conflits à leur avantage, plaçant ainsi une fille sans trop de vertu sur le trône. Muselant le peuple, la couronne usa de la force pour stopper les rixes. Qui plus est, le nouveau général en place ordonna d'enrôler tous les hommes capables de servir leur pays, ayant pour conséquence d'attiser la haine du peuple. A partir de – 338, la contrée de l’air ne connaitra que très peu de souverains ayant un semblant de bonté.

Ysyra souffrit également d’un moment de faiblesse, suite à une saison particulièrement chaude. Les marais asséchés, les paysans crièrent rapidement contre le pouvoir en place. Les impôts déraisonnables, selon leur propos, déclenchèrent des émeutes près de la capitale. Les sirènes et Naga s’en mêlèrent rapidement, envenimant la situation. Elle dura presque trente ans, avant que les récoltes fussent à nouveau bonnes. A présent, on sait qu’une épidémie végétale en était la cause.


Page 1 sur 1
Réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adrietha  :: Le codex :: Histoire-