Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
Répondre au sujet
Louise Vernay
Sujet se trouvant dans  :: Les piliers :: Naissances

Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h9-aliyae
avatar
Âge : 19
Messages : 26
Messages RP : 19
Date d'inscription : 13/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Louise Vernay Dim 8 Nov - 17:41
Louise Vernay

Niveau 1 - Rôdeur
Personnalité
Identité
Nom : Vernay.
Prénom : Louise.
Âge : 26 ans.
Genre : Féminin.

Informations
Métier : Apprenti dans la garde Titan.
Race : Garou panthère.
Peuple : Seda.
Classe Sociale : Paysan.
Alignement et notoriété : Rebelle et anodin.
Sort
Pas de sort.

Équipements
Louise à dans sa sacoche de cuir une dague comme tout assassin qui se respecte, des couteaux de lancer, des flacons de poison paralysant et mortel, une mini arbalète ayant une portée de 15 mètres, ainsi qu'une corde avec un grappin à son extrémité. De plus des petits couteaux et des limes son cachés un peu partout dans sa tenue en cas de besoin.
Compétences
Linguistique : Commun et Sedois.
➽Traque : excellent.
➽Lancer de couteaux : excellent.
➽Fabrication de poisons : mauvais.
➽Premiers soins : très bon.
➽Tir à l'arbalète : très bon.  

Atouts
Force : 40
Social : 60
Volonté : 0
Énergie : 70
Famille/Clan/Guilde
Faisait anciennement parti de la guilde des Bas-réseaux, mais fait maitenant parti de la garde Titan.

Caractère
Louise est une personne assez impulsive, et a la répartie facile, cependant elle est parfois assez prudente dans ses actions et aime beaucoup observer son environnement d’un point haut. Elle a un code de conduite à respecter et sera intransigeante au possible avec celui-ci. Elle a pour principe de ne tuer aucun civile innocent. Elle déteste devoir mettre fin à la vie d’une mère et son enfant et fera tout pour éviter cela. Elle est persévérante, déterminée et a horreur du travail inachevé. Elle est possessive et abhorre que quelqu’un d’inconnu touche à ses affaires, il lui sera donc encore plus impossible de les lui prêter. Elle n’est pas particulièrement rancunière mais si quelqu’un lui joue un tour elle jure de lui faire payer.
Elle est vive d’esprit et cherche toujours à analyser la situation autour d’elle pour s’en sortir au mieux.

Physique
Louise est une femme élégante, avec une grâce et une démarche féline. Ses longs cheveux de jais lui retombent en cascade jusqu’au milieu du dos et semblent onduler avec le vent. Elle possède un corps svelte et musclé, une poitrine menue et la taille marquée. La jeune femme a un visage fin au teint claire, des lèvres pulpeuses et des yeux oscillant entre le vert  et le marron.
Elle a un corps souple et robuste, ses gestes sont précis et calculés. Le plus souvent en mission elle porte une tenue de cuir sombre, moulant ses formes graciles.

Histoire
Du sang … Tout est rouge, le sol, mes mains. Qu’est-ce qui se passe ? A qui sont ces corps ?

La jeune femme se réveille brusquement de son mauvais rêve. Assise sur son lit, elle prend sa tête dans ses mains, crispée et trempée de sueur.

“ Encore ce cauchemar … Il me hante depuis ce jour !”

La demoiselle se lève de son lit, s’habille et quitte sa chambre d'hôtel. Elle marche d’une façon féline, ses cheveux couleur jais ondulent au vent. Elle porte des vêtements de cuir sombre qui moulent délicieusement ses formes généreuses.
La brunette quitte la ville bondée de monde pour aller se réfugier dans un coin calme des alentours de Carathiel. Couchée à l’ombre d’un chêne, bercée par la douce brise de Trëde, elle s’endort.

Un chemin de sang ce dessine devant moi. Qu’y a-t-il au bout ? Je décide de le suivre en proie à cette entêtante tentation. Je marche sur le vieux parquet, grinçant à chacun de mes pas. Ma respiration est devient bruyante et lourde sans que je sache pourquoi.
Au bout de ce chemin je découvre une porte menant à l’extérieur. Une femme debout, couverte de sang apparaît devant moi. Elle s’exclame en souriant :


-”Tiens tu es de retour ? Je voulais faire quelque chose mais je n’arrive pas à me souvenir quoi … “

Immédiatement après avoir fini ses mots la femme s’affale sur le sol. Je me précipite vers elle et la met sur le dos. Ses yeux grands ouvert fixent le vide, sa peau se glace. Une douleur lancinante m’étreignit le coeur, des larmes inondent mes yeux et une petite voix sort de ma bouche.

-“Maman ... “

La femme avait la carotide tranchée, le sang s’échappe abondamment de la plaie béante. Je me relèves et aperçois plus loin un autre corps lui aussi en sang.

-”Non … Papa toi aussi …”


De désespoir je cris à plein poumon la perte de deux êtres cher.

Une fois de plus la jeune femme se réveilla en sursaut, des larmes plein les yeux. Un paysan qui passait par là la regardait étrangement. Le cri dans son cauchemar avait dû se répercuter dans la réalité. Immédiatement elle s’enfuit à l’abri des regards.


Cette scène terrible elle la voyait encore et encore. Ressassant des souvenirs d’êtres à jamais perdu.
Pourtant il n’en avait pas toujours été ainsi. Elle était le fruit de l’union d’un garou jaguar et d’une humaine, née de deux parents aimant qui la nommèrent Louise. Elle était venue au monde en l’an -18.
Ils vivaient reclus, seuls dans la forêt, en marge du village voisin. Les habitants de ce dernier étaient hostiles à tout ce qui sortait de l’ordinaire  et qui pouvait être lié, de près comme de loin, à de la magie. Cette famille, dans le seul tord d’être née différente se voyait rejetée par la petite communauté, mais peu leur importait, ils vivaient unis, heureux, c’était l’essentiel. Dans l'arrière-cour de leur petite maison un poulailler avait été aménagé où ils élevaient quelques volailles et cailles sauvages. La forêt leur apportait des plantes à profusion et les pourvoyait en gibiers que le père allait régulièrement chasser.
La jeune Louise apprit beaucoup de son paternel dans le domaine de la chasse. Elle passait la plupart de son temps métamorphosée en panthère -bien qu’elle ressemblait plus à un mignon petit chat qu’à un grand prédateur à cette époque. Lorsqu’elle entama sa dixième année son père entreprit alors de lui enseigner diverses techniques de défense.  La petite s'entraînait sans relâche et, lorsqu'elle n'y arrivait pas, recommençait encore et encore avec détermination. Ses progrès étaient plus grands de jours en jours et ses techniques s'affinaient. Si bien que, pour la féliciter il lui offrit une dague. Longue d'une trentaine de centimètres, légère et maniable, la lame avait été forgée dans un métal de bonne facture. Aux yeux de Louise c'était son bien le plus précieux et qu'elle chérissait plus que tout.  

Hélas, les jours plaisants fait de rire, de cueillette et de chasse cessèrent brutalement. Le drame déroula dans la seizième année de la demoiselle, en l’an -2. Celle-ci s’était absentée toute la matinée. Profitant de la fraîcheur des bois pour se défouler les pattes. Lorsqu’elle rentra chez elle ses deux parents étaient déjà au sol, baignant dans leur sang. Les cauchemars qu’elle faisait depuis ce jour avaient été déformés, la réalité se mêlant avec l’horreur de la scène pour une adolescente ce avait engendré une scène chaotique.

Plusieurs années passèrent depuis cet évènement. Louise avait grandit, sa haine également. Elle s’était promis de retrouver l’assassin de ses parents et de les venger. Elle avait donc intégré la guilde noire, connu pour les nombreuses informations qui circulaient en son sein. Durant plusieurs année elle avait cherché sans relâche cette personne dans cet unique but.
Au fur et à mesure du temps Louise enchaînait les missions, démontrant une impitoyable efficacité si bien que ces camarades assassins la surnommèrent wolfsbane, une fleur aussi jolie qu’elle est redoutable.  
Afin de cacher sa véritable identité aux yeux du monde, elle garda ce nom de « scène » et fini par ne plus utiliser celui que lui avait donné ses parents.


Un jour une information parvint à son oreille, tout semblait indiquer qu’une certaine personne était le meurtrier de ses parents. Cet être n’était pas vraiment humain, il s’agissait de ces abominations de la nature nommé goule. Louise avait eu vent d’un rassemblement de semi-morts dans le nord de Seda, elle se mit donc immédiatement en route vers son destin. Elle ne se doutait cependant pas de ce qu’il l’y attendait là-bas, l’an 5 marquait le deuxième plus grand bouleversement de sa vie.    

Arrivée sur les lieux elle resta discrète et essaya d’attirer le moins possible l’attention. Enveloppée dans une cape noire elle rabattit son capuchon dissimulant son visage par mesure de précaution. Alors qu’elle cherchait la dite personne elle reconnue des silhouettes familières. Intriguée elle s’approcha prudemment de ces personnes. Quelle fut la surprise lorsqu’elle les reconnus, il s’agissait de ses deux parents ! Mais que faisaient-ils là ?! Debout, vivants. Sans voix Louise s’approcha d’eux d’abord hésitante puis plus franchement en criant leurs noms. Elle les prit dans ses bras, des larmes de bonheur lui coulaient sur le visage. Cependant la réaction de ses géniteurs ne fut pas celle escomptée. Ils se retournèrent et la dévisagèrent tous deux comme s’il s’agissait d’une parfaite inconnue. La mine déconfite, la jeune femme s'écarta un peu, puis observa les visages de ses parents plus attentivement. Leurs peaux étaient ternes et s'affaissaient légèrement, comme si leurs chairs commençaient à se corrompre. Ils n’étaient plus humains, ils étaient devenus des goules … Peut-être avaient-ils perdu la mémoire de leur vivant. Ce qui était sûr c’est qu’il ne leur restait plus de souvenir de la petite Louise. Assommé par l'ascenseur émotionnel elle s’enfuit dans la direction opposée à la leur, courant aussi vite qu’elle le pu, tellement chamboulée qu’elle en perdit sa forme humaine pour se réfugier dans son corps animal.

Elle erra dans cette forme durant une durée indéterminée. Le temps n’avait plus de signification pour elle, sa partie animale avait prit le dessus sur la partie humaine, elle vagabondait sans savoir où elle allait.
Dans son empressement et sa confusion, la jeune femme avait perdu la dague que son père lui avait offerte. Mais peu lui importait, tant elle était perdu dans le brouillard de ses pensées. Le but auprès elle avait couru depuis tant d’années s’était évaporé en l’espace de quelques instants. L' image de ses proches transformés en monstres étaient gravée dans son esprit. A quoi bon vivre ?

Alors que la panthère Louise était en train de manger un petit lapin qui avait malheureusement égaré sa route, un homme s’approcha. Le fauve grogna et montra les dents, le message était clair : Ne t’approche pas plus de moi et de ma nourriture. L’homme s’immobilisa et s’assit. Une fois son repas fini la panthère se trouva un coin à l’ombre pour se reposer, l’homme la suivait toujours mais à un distance raisonnable. Il ne semblait pas agressif, il restait là à attendre en compagnie du félin. Le lendemain il revint puis les jours suivants. Il attendait près de l'animal avec la même patience qu'un calme ruisseau. Au début distante, Louise finit par être intriguée par cet homme et s'approcha petit à petit, diminuant de jours en jours la distance qui les séparait. C’est ainsi que leurs liens se renforça. Louise apprit à le connaître, si bien que la forme animale qui était apparu pour la protéger de ses angoisses libéra sont côté humain. Elle voulait en connaître plus sur cette personne qui l’avait sorti de cet état primaire et qu’il lui paraissait sympathique. La jeune se présenta ensuite sous forme humaine à l’homme. Celui-ci n’en fut que peu étonné, il c’était déjà rendu compte que son comportement animal avait quelques ressemblance avec celui des hommes. Sa façon de le regarder notamment. Il y avait dans ses yeux parfois des éclats d'intelligence presque humaine. Il lui dit alors qu’il travaillait pour le roi, dans la garde Titan en tant qu’Ombre. C’était un grade assez important dans l’ordre secret, avec ce titre il pouvait même recevoir des missions du roi lui-même ! Il avait beaucoup travaillé afin d’en arriver là, c’était pour lui un honneur et une fierté d’avoir réussi.
L’homme lui révélait ces informations sans crainte, il sentait que cette femme ne serait pas un ennemi de la nation, au contraire, elle ressemblait étrangement à la description physique qu’un de ses collègues lui avait fait de l’assassin Wolsblane. Lorsque la jeune femme se mouvait, ses gestes étaient gracieux, précis et calculés, se qui confirma sa pensé. Il se disait que se serait une aubaine si la branche de la nuit pouvait comporter une nouvelle recrue compétente. Il lui en parla donc et lui demanda si elle était bien la personne qu’il pensait que ce soit. D'abord méfiante, Louise acquiesça, c’était bien elle. Soudain prise d'un affreux doute, elle lui demanda depuis combien de temps ont avait plus entendu parler d’elle. 4 ans, répondit-il. 4 ans que Louise avait complètement disparu de la circulation, 4 ans qu’elle avait fait l'horrible découverte de ses parents transformés. Cette nouvelle eu sur elle l’effet d’une masse qui lui coupa le souffle. Elle ne s’était pas rendu compte qu’autant de temps avait passé.    
Après lui avoir laissé digéré la nouvelle, l’assassin continua son discourt et décrit à la jeune femme sa dévotion pour le royaume de Seda et pour son seigneur, ainsi que le soutient inconditionnel qu’il lui portait lui et son objectif de paix. Louise en fut touchée, si bien qu’elle décida elle aussi d’intégrer l’ordre de la nuit et de quitter son statu d’assassin de la guilde noire sous le soutient de son tuteur. Ainsi commença l’histoire de Louise, surnommée Wolsblane au sein de la garde Titan.

Objectifs & Ambitions
Devenir maître de la nuit afin de pouvoir protéger au mieux sa majesté car c'est lui dont a le plus besoin le peuple.

Dans l'univers...
Que pense-t-il de l’œuvre de la reine Adrietha ?

Que pense-t-il de la politique de ta nation ? Elle la trouve satisfaisante pour l'instant.

Quelles sont les races ou les peuples que ton personnage aime particulièrement ? Elle admire l'agilité et la grâce des Elfes et aimerait bien leur ressembler un peu plus.

Quelles sont les races ou les peuples que ton personnage hait particulièrement ? Louise hait plus que tout les goules et se méfie des anges, pour elle une race faite seulement de pureté et une chose absolument impossible.

Où habite votre personnage ? Elle n'a pas de logement précis mais habite principalement à Carathiel.
HRPG
Petite présentation : Je me suis déjà présentée je dois encore le refaire ?! ...
Rythme et particularités RP : Normalement je suis censée pouvoir répondre au moins une fois par semaine, après si jamais je ne peux pas ou si je suis en retard j'ai pour habitude d'en informer mon partenaire.
Comment as-tu connu le forum ? : C'est un gentil monsieur avec de la barbe et des bonbons qui me la montré, comme tous les monsieur comme ça sont gentil je me suis di que je pouvais y aller faire un tour Sourire
Code du règlement : Validé

Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Louise Vernay Lun 9 Nov - 13:13
Bonne chance pour continuer ta fiche, et n'hésite pas à développer ses compétences pour se rendre compte de ce que sait faire ton personnage ou pas Sourire

Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h9-aliyae
avatar
Âge : 19
Messages : 26
Messages RP : 19
Date d'inscription : 13/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Louise Vernay Mer 11 Nov - 10:59
Merci et ok pas de soucis je le ferai Clin d’œil
Âge : 18
Messages : 4
Messages RP : 0
Date d'inscription : 14/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Louise Vernay Sam 21 Nov - 18:28
Ma petite Louise !!! Je viens m'incruster dans ta fiche B)
Hâte que nous perso puisse RP je sens que ça va être plutôt drôle X)

Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h9-aliyae
avatar
Âge : 19
Messages : 26
Messages RP : 19
Date d'inscription : 13/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Louise Vernay Sam 21 Nov - 21:14
Moi aussi j'ai hâte que tu finisse ton perso ! ^^
Oublis pas le délais Clin d’œil
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Louise Vernay
Page 1 sur 1
Réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adrietha  :: Les piliers :: Naissances-