Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
Répondre au sujet
Dwalin de Méreïm
Sujet se trouvant dans  :: Les piliers :: Evolution :: RP

Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 22
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Dwalin de Méreïm Ven 14 Aoû - 22:23
Fiche de présentation

Mage – Niveau 1
Personnalité
Identité
Nom : Aucun
Prénom : Dwalin
Âge : 53 Ans
Genre : Masculin

Informations
Métier : Mage
Race : Nain
Peuple : Seda
Classe Sociale : Paysan
Alignement et notoriété : Neutre & Anodin
Sort
➽ Rochepeau
Durcit son corps comme de la pierre. Incapable de bouger ou d'attaquer.

Équipements
➽ Bâton
Arme au corps-à-corps ou appui pour marcher.

➽ Lampe à phosphate
Lanterne à huile qui permet de dévoiler les spectres.
Compétences
Artisanat
Grâce à son enseignement et à ses longues heures sur la route, Dwalin est passé expert en herboristerie. Il peut facilement concocter potions et remèdes à base de plantes.

Chasse
Obligé de vivre dans des milieux souvent hostiles, Dwalin a appris à vivre à ses dépends. La chasse fait partie de son mode de vie, bien que ses techniques soient parfois douteuses.

Connaissance
Érudit itinérant, Dwalin a un bagage important en Histoire et géographie. C'est un homme à l'esprit critique qui n'hésite pas à dégainer sa verve dans les joutes verbales.

Atouts
➽ Force : 50%

➽ Social : 25%

➽ Volonté : 70%

➽ Énergie : 25%
Famille/Clan/Guilde
➽ La Loge
Assemblée de mages et de magiciennes afin de collecter les savoirs du Monde et de protéger la magie. Dwalin en est un membre exemplaire et respecté.

➽ Les Malemorts
Guilde consacrée à la liberté des non-morts. Dwalin est un financier de la campagne.

➽ Guilde marchande
Guilde regroupant le gratin des commerçants du royaume. Dwalin est un membre récent.

Caractère
Dwalin est un personnage original, au caractère bien trempé. Il est constamment d'humeur bougonne, et ne parle que lorsque cela en vaille la peine. Bien qu'il est de nature neutre, il déteste l'injustice et n'hésite pas à le faire comprendre. Il perd rapidement patience, mais ne cède jamais à la violence. Toutefois, comme ceux de sa race, Dwalin est un ami en or qui a le cœur sur la main. Lorsqu'il s'attache à vous, c'est pour la vie.

On peut dire aussi que Dwalin porte un lourd fardeau, un vice qu'il traîne sur ses épaules une fois la nuit tombée. Complexé par sa taille raciale, il n'est pas rare de le voir arpenter les ruelles sombres d'une ville en quête d'une proie à qui broyer les jambes. Hormis ce léger soucis psychologique – accentué par l'alcool si nécessaire –, Dwalin est une personne formidable.

Ayant connu des régions inhospitalières au-delà des frontières du royaume, Dwalin a connu nombreux us et coutumes différents de chez nous. Par conséquence, il aborde la genèse d'un œil extérieur. Bien qu'il ne soit pas athée, Dwalin ne croit pas à cent pour cent tout ce que racontent les livres sur les Quatre Divins. C'est un homme pragmatique et agnostique.

Bien que peu friand des mondanités sociétales et de leur hypocrisie, Dwalin s'intéresse quelque peu à la politique des nations, envisageant toujours le pire à venir tant que des idiots aduleront des idiots. Esprit ouvert, Dwalin fait partie de ces rebelles contre l'autocratie et le despotisme en place. Mais avec l'âge, l'ardeur s'en est allé et désormais, le nain préfère observer la jeunesse au front tandis qu'il festoie de plus en plus aux tables de ceux à qui il crachait au visage autrefois.

Physique
Dwalin est un nain élancé, aux muscles finement sculptés par ses longues marches en montagne. Il se dresse du haut de son mètre cinquante pour arborer sa belle toison ambrée, ainsi que sa barbe colossale. Ses yeux bleus lui accordent un franc succès auprès de la gente féminine, piédestal de son éloquence, bien que son visage fermé et ses nombreuses rides soient souvent un obstacle.

Ses longues escapades aux confins du monde lui ont apporté bon nombres de préjudices, comme ses cicatrices aux avants-bras, ainsi que sa brûlure à la cuisse gauche. L'âge a creusé sur son visage quelques rides encore timides sous les yeux et sur le front. Il porte à la base du cou un tatouage aux multiples cercles enchevêtrés propre à la Loge.

Ses vêtements portés sont toujours des plus simples, surtout pour un mage, et sont non sans rappeler les conditions hivernales du nord. Il détient une pair de bottes en cuir brun aux bords doublés de fourrure. Son pantalon en lin noir est aussi confortable qu'élégant. Quant à sa chemise en soie d'araignée verte, il la dissimule la plupart du temps sous une épaisse cape en peau d'ours lui atteignant le genou.

Pour terminer, on peut dire que Dwalin est un homme d'action, préférant la sueur de l'entraînement au repos dans une auberge – sauf si l'hydromel coule à flot. Il pratique la chasse ainsi que la marche nordique.

Histoire

Troisième lune de Tredë, an 10

« Dites voir, c'est bien dans les registres que vous fouillez ? »
« Mille excuses, là n'était pas mon intention. À dire vrai, je recherche des renseignements sur un certain Dwalin »
« Dwa-- Attendez, Dwalin de Méreïm ? »
« Précisément ! Les auriez-vous vus ? »
« Inutile de chercher ici. Le nain n'est pas assez important pour figurer dans ces dossiers. Suivez-moi »

L'étrangère fermait la marche de près, et levait le nez face aux imposants lacis d'étagères qui poussaient de toutes parts. Les volumes qui reposaient çà et là étaient aussi innombrables que rares, de quoi lui donner le vertige.

« Ne traînez pas. Je n'ai aucune envie d'alerter la garde afin de ratisser l'endroit à votre recherche »
« Ou--oui, je comprends »
« Donc, qu'est-ce qui vous pousse à remonter jusqu'à ce vieux nain ? »
« C'est personnel. Une connaissance que j'aimerais revoir. Je me demande s'il s'est assagi avec l'âge »
« Ah ! Parler de Dwalin, c'est comme décrire un roc : robuste et obtus ! Plus courageux comme nain, on en fait pas. Plus borné non plus, d'ailleurs »
« En effet, nous parlons du même nain »

Suivant les traces de son hôte, l'étrangère bifurqua sèchement dans un corridor étroit où seul illuminait un brasero. À côté de celui-ci se dressait un piédestal qui maintenait un livre ouvert. Il était épais et semblait contenir tous les mystères de la Loge.

« Nous y sommes ! Bon alors, voyons voir... Hum, Damot ; Dolvas ; Drubelle... Dwalin ! Voilà ! »
« Qu'est-ce que ça dit ? »
« Eh bien, je pourrais peut-être le dire si vous arrêtiez de m'interrompre »
« Désolée... »
« Hem. Bon... selon l'auteur, Dwalin est né un demi-siècle de ça, dans le petit bourg de Méreïm. Il n'en dit pas davantage, mais d'après mes sources, à l'époque, le pays était en proie au désastre. Les Ysiriens et les Cédois étaient en désaccord, Charmon essuyait les vagues incessantes des espions et des stratèges. C'était le centre névralgique de la guerre. Il n'est pas étonnant que le registre stipule que la famille naine se soit exilée vers les Templiers »
« C'était en quelle année ? »
« Hum... l'an trente-neuf. Dwalin avait quatre an, soit un an après le début des conflits méridionaux »

L'étrangère se pinça le menton du bout de l'index et du pouce, intriguée. Le nain ne lui avait jamais dévoilé cette partie de l'histoire. Elle esquissa un sourire amusé, quelque chose lui disait qu'elle allait beaucoup en apprendre dans le coin.

« Continuez, je vous prie. Qu'est-il arrivé une fois à Carathiel ? »
« Je n'ai jamais mentionné la capitale. Vous êtes sûre d'être une amie, jeune fille ? »

L'étrangère se frotta l'arrière du crâne, mal à l'aise, en essayant cahin-caha d'afficher une expression neutre.

« Ou--oui ! Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas le premier endroit que je visite pour m'informer. J'ai d'ailleurs été me recueillir sur la tombe de ses parents, après l'incendie de Carathiel... »
« Hem, vous m'en voyez navré pour lui. Eh bien, le texte ne raconte pas grand chose, pour tout dire. Dwalin a eu une enfance des plus ennuyeuses »
« C'est-à-dire ? »
« C'est-à-dire qu'après avoir quémandé un lopin de terre à la cour royale, la famille s'est installée dans les faubourgs pour cultiver leur pitance. Fort heureusement, Galaëna II n'était pas une reine tyrannique. Les percepteurs d'impôts exigeaient une maigre somme des récoltes. Entre ça et les vagissements de ses premières dents, Dwalin n'a vraiment rien à raconter, et ce, jusqu'à ses douze ans »
« Manifestation de la magie, c'est ça ? »
« Exactement. Le sort Rochepeau, si je ne m'abuse. Une saloperie en combat isolé »
« Oui, ah ah ! Dwalin avait toujours le don de provoquer une rixe de taverne pour se pétrifier au milieu de la pièce et admirer le carnage »
« Oui... amusant. Si je ne le connaissais pas, je dirais que ce rustre n'avait pas l'étoffe d'un mage »
« La taille ne fait pas son nain »
« Hum, c'est sûr. Bien, continuons. J'ai d'autres chats à fouetter, mademoiselle »
« Oh, oui. J'en suis navrée »
« Ne le soyez pas. Alors, l'auteur explique que des ravisseurs seraient venus l'arracher au sein de ses proches, moyennant finance. Nul doute que les hommes dont il parle soient des membres de la Loge »
« Il vous arrive souvent de kidnapper des enfants à leurs parents ? »
« Très chère, ne remettez pas en cause ce qui vous dépasse. La magie n'est pas une affaire morale que l'on traite en cour juridique. La probité n'a aucune valeur pour l'arcane »
« Tout comme à ceux qui en usent, je suppose ? »

Le doyen lança un regard noir à l'étrangère. Être une petite fouineuse n'était pas bon dans les parages. Si elle continuait à mettre son nez partout, elle en pâtirait le prix.

« Mais là n'est pas la question. Je vous en prie, continuez »
« Votre nain a été élevé ici-même, à la Loge. Ses résultats étaient plutôt médiocres, surtout aux épreuves physiques. Intéressant, voilà qui explique tout »
« Qui explique quoi ? »
« Dwalin est connu par nos services comme un dangereux criminel. Il est activement recherché par les autorités sedoises pour tentative de meurtre sur seize jeunes femmes »

« Tentative ? Il ne les a pas tuées ? Peut-être n'est-il pas coupa-- »
« Si, mademoiselle. Dwalin ne tue pas ses victimes, il les mutile, leur broie brutalement les jambes jusqu'à en faire des cul-de-jatte. Vous avez l'art de choisir vos connaissances, dites-moi »
« Il ne m'a jamais parlé de ça... il doit y avoir une erreur ! »
« La seule erreur que je vois, c'est de vous avoir emmené ici. Je suis désolé, mais je ne peux pas continuer cette lecture avec vous »
« Mais pourquoi ! »
« Confidentiel »
« Pitié ! »
« C'est un non catégorique, mademoiselle »

Exaspérée, et ne voulant pas en rester là, l'étrangère saisit le doyen par l'épaule et le plaqua contre le mur, poignard à la gorge. L'ombre dansante du brasero donnait au visage de la fille une expression menaçante, à mesure que son regard se rembrunissait.

« Dites-moi ce qu'il est advenu de lui »
« On--on--on l'a envoyé à l'étranger. Désormais connu sous le sobriquet de zig du Nord, il devait remettre son rapport tous les trois ans avant de repartir »
« À l'étranger ? Vous voulez dire... au-delà des brumes ? »
« Aïe ! Oui-da, grâce au Cor des vents. C'est un--un artefact magique qui était gardé jalousement par la Loge. Arrêtez ! Vous m'faîtes mal ! »
« Était ? Il a disparu ? »
« Volé serait un terme plus exact. On ignore qui ou quoi, mais à cause de ça, votre ami et les nôtres sont incapables de voyager en-dehors de l'empire »
« Il est ici ? Dwalin est ici ? »
« Oui ! Palsambleu, dégagez ce couteau de là ! »
« Où ! Répondez ! »
« Argh ! Je l'ignore ! Je suis sensé conserver les livres, pas renifler le postérieur de vos petits copains ! »
« Bien, merci de votre aide »

L'étrangère relâcha son étreinte, laissant l'homme s'écrouler au sol. Alors qu'elle s'apprêtait à s'enfuir, le doyen poussa un ricanement mauvais qui arrêta net la jeune fille.

« À votre place, je ne compterais pas trop sur un bon accueil. Le nain n'a jamais suivi les ordres. Il est parti plus de vingt ans sans revenir. Votre ami n'est plus celui que vous connaissiez, ah... ah... on raconte même qu'il se serait récemment encanaillé avec des morts-vivants »
« Vous voulez dire que c'est un étranger ? Un parias ? Un parricide ? Je sais, je le suis moi-même »
« Mais qui êtes-vous à la fin, bordel ! Qu'est-il pour dépenser tant d'énergie à le retrouver ! »

Alors que la silhouette de la jeune fille se découpait dans le cadre de la porte, prête à partir, elle regarda par-dessus son épaule et prononça intelligemment :

« C'est mon père »

Objectifs et ambitions
➽ Retrouver un artefact magique
➽ Apprendre les us et coutumes d'Adrietha
➽ Devenir assez riche pour subvenir aux besoins de ses proches

Dans l'univers...
Que pense-t-il de l’œuvre de la reine Adrietha ?
↳ Un acte noble dans un monde concupiscent.

Que pense-t-il de la politique de sa nation ?
↳ Il a son pain chaque matin, et se dit heureux d'être encore en vie.

Quelles sont les races ou les peuples que ton personnage aime particulièrement ?
↳ Il n'y a pas de distinction.

Quelles sont les races ou les peuples que ton personnage hait particulièrement ?
↳ Les gens mauvais.

Où habite votre personnage ?
↳ Dans les auberges.

Fiche de lien

Ce que je recherche...
Dwalin a un sérieux handicap : il ne parle aucun dialecte d'Adrietha. Bien qu'il soit obtus et méfiant envers les étrangers, une aide ne serait pas de refus. Attention, Dwalin ne connait aucun us & coutume de la région, il peut paraître rustre et outrageant aux premiers abords.

Aussi, le nain entreprend une mission périlleuse dans laquelle il doit retrouver un artefact magique. Un coup de main serait le bienvenu. Sans oublier qu'il aimerait se faire un peu d'argent de poche pour l'expédier à ses proches, dans un lointain pays.



    ➽ Professeur linguistique ➽ Compagnon d'aventure ➽ Contact marchand



Ennemi - Ami - Neutre
Simple contact professionnel, Harold lui expliqua les rudiments de l'alchimie. Le nain rentra bredouille après sa mystérieuse disparition.

Ennemi - Ami - Neutre
Désireux d'en connaître plus sur la magie noire, Dwalin passa un accord avec la goule. En moyennant finance, le nain pourrait apprendre auprès d'Alastair.

Ennemi - Ami - Neutre
Officier de Falcon, Andraha a reçu l'ordre de chopper le nain connu sous le sobriquet « Tailleur de cul-de-jatte », afin de mettre un terme à son règne de la terreur.

Ennemi - Ami - Neutre
Comme tout être vivant, Dwalin a des besoins. Le nain est rapidement devenu le client de la jeune drow, qui voit en lui un moyen facile et régulier de se faire de l'argent contre ses services.

Fiche de quête


Date :
Lieu :
Partenaire(s) :
Aucun


Titre du RP

Date :
Lieu :
Partenaire(s) :
Aucun


Page 1 sur 1
Réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adrietha  :: Les piliers :: Evolution :: RP-