Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
Répondre au sujet
05 - L'alchimie
Sujet se trouvant dans  :: Le codex :: Histoire
Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: 05 - L'alchimie Ven 31 Juil - 21:44
Les traités d'alchimie

1. Les origines

L'alchimie remonte à un âge incertain. Certains estiment sa création à l'époque draconienne, d'autres peu après les premières civilisations. Cependant, les érudits sont d'accord à l’unanimité pour affirmer que l'alchimie fut un tournant décisif dans l'Histoire de la Création.

Les premières traces que nous ayons sur l'alchimie remonte à l'an -800 grâce à l'ouvrage intitulé « D'os et de chair », rédigé par un certain Hilarion : philosophe, scientifique et premier alchimiste d'Oshury. Les textes détaillent minutieusement les avancées aveugles du vampire dans ce qui semble être les balbutiements de l'alchimie moderne. Chaque détail permit à nos contemporains d'utiliser l'alchimie à son maximum, bien qu'il reste encore un énorme potentiel à découvrir selon le Culte du Ver.


2. L'utilité

L'alchimie sert les plus ambitieux de la Création. Sorte de compromis entre la Magie et les Sciences, l'alchimie tend à percer le mystère des Dieux : l'art de créer la vie. Notons que l'an -400 fut une période sanglante dans l'Histoire de l'alchimie où le Culte du Ver s'acharna à expérimenter leur oeuvre sur des victimes conscientes et en âge de procréer. On dénombre plus de deux cents mille femmes retrouvées mortes dans tout l'Empire.

L'alchimie s'utilise grâce à un cercle d'incantation tracé par l'alchimiste. L'élément de traçage et l'emplacement importent peu mais le sceau est complexe et la moindre erreur peut avoir des répercutions catastrophiques. Il existe à ce jour deux sceaux alchimiques : Chimère et Homoncule.


3. Les utilisateurs

Bien que l'alchimie ait toutes les qualités d'une secte, il n'existe aucune restriction quant à l'apprentissage de celle-ci. Vhala'Träkas fut réputé pour être le plus doué de sa génération et le seul Naga alchimiste répertorié jusqu'à ce jour.

Bien que l'alchimie soit une discipline ouverte à tous, il faut cependant avoir une volonté de fer et une résistance physique hors norme pour la pratiquer sans danger. En effet, l'alchimie a ce malus d'épuiser considérablement le « traceur » ou de décourager le chercheur après plusieurs années de travaux.


4. Les capacités

La chimère

Comme dit précédemment, l'alchimiste a pour objectif d'égaler les Dieux. Hélas, être imparfait et fini, il échoua à chaque tentative de façonner un être parfait. Il faudra attendre l'an -600 pour qu'un jeune Humain du nom de Leonel Koler fusionne un coq domestique avec un batracien capturé. Ces mélanges inter-espèces ont pris le nom de chimère et sont l'outil principal de l'alchimiste.

La chimère peut servir d'outil de travail, comme bétail ; elle peut servir de gardien, pour son maître ou d'un lieu ; de monture ou encore bien d'autre chose. Hélas, la chimère, par sa nature imparfaite, est extrêmement limitée dans le temps. La durée moyenne de la créature varie entre une à cinq décades, selon la compatibilité des gènes et de l'expérience de l'alchimiste.


L'homoncule

Contrairement à la chimère, l'homoncule n'est pas une créature engendrée par la fusion inter-espèce, mais un être bien à part venu d'un autre monde. Celui-ci est appelé le monde du dessous. L'homoncule est plus évolué cognitivement et physiquement que son cousin chimère mais est également un danger pour l'alchimiste s'il est incapable de le maîtriser correctement.

L'homoncule apprivoisé signe une sorte de pacte avec son maître à travers le sceau d'incantation. Pour pouvoir vivre correctement à la différence de la chimère, l'homoncule a besoin d'une âme. Ainsi, lors de sa création, l'homoncule absorbera une portion de l'âme de l'alchimiste. Cette absorption a pour effet d'offrir un trait de caractère de l'incantateur – qui ne pourra jamais plus éprouver cette émotion – à la créature qui sera guidée toute sa vie par ce sentiment. Les registres témoignent que chaque alchimiste dépourvu de l'amour se sont suicidés tandis que leur homoncule leur vouaient un amour sans fin.

L'homoncule a une durée de vie plus longue que la chimère mais épuise plus facilement l'alchimiste qui se doit de garder constamment le contrôle sous peine de se faire sauvagement assassiner. L'homoncule peut vivre entre deux à dix ans sans aucun soucis de santé.

L'homoncule n'a aucune capacité bien précise si ce n'est qu'il est insensible aux dégâts physiques non magique.


5. Les interdits

Comme tout art dangereux qui se respecte, l'alchimie a reçu une série d'interdits en oeuvre dans chaque royaume, excepté Charmon depuis la disparition de la reine.
I. Il est interdit d'user de l'alchimie dans un lieu public.
II. Il est interdit d'user de l'alchimie à des fins commerciales.
III. Il est interdit d'user de l'alchimie avec fusion humanoïde.
IV. Il est interdit d'user de l'alchimie pour ramener un être à la vie.
V. Il est interdit d'user de l'alchimie pour pratiquer une quelconque violence privée.
VI. Il est interdit d'user de l'alchimie sous forme de groupe ou sectaire.
Ces six règles érigent les barrières de l'alchimie. Lorsqu'un alchimiste est prit sur le fait et jugé coupable, il se voit marqué au fer rouge à la base du cou d'un symbole arcanique l'empêchant d'activer un sceau tracé.


6. Pierre philosophale & la Treizième Arcane

L'une des légendes les plus célèbres au sein de la communauté alchimique est l'histoire de la pierre philosophale. Certains sont persuadés de son existence et ont consacré leur vie à sa recherche.
Cette pierre aux propriétés inconnues aurait le pouvoir de décupler les forces de l'alchimistes, lui permettant d'invoquer sans sceau et sans malus chimère et homoncule.

Une autre histoire bien particulière est celle de la treizième arcane. Considéré depuis toujours comme le fils spirituel d'Hilarion le premier alchimiste, il serait l'élu promis qui guiderait les alchimistes vers le monde du dessous afin d'y régner en maître et d'asservir les habitants et secrets de ce monde. Jusqu'à ce jour, une seule personne avait revêtu ce titre, mais est morte en l'an 10 dans une guerre restée secrète faisant rage entre Adrietha et le monde des homoncules.


Page 1 sur 1
Réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adrietha  :: Le codex :: Histoire-