Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
Répondre au sujet
Alexeï Storm
Sujet se trouvant dans  :: Les piliers :: Evolution :: RP

Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Alexeï Storm Lun 20 Juil - 18:22
Alexeï Storm

Niveau 1 - Roublard
Personnalité
Identité
Nom : Storm.
Prénom : Alexeï.
Âge : 130 ans (29 d'apparence)
Genre : Masculin.

Informations
Métier : Proxénète.
Race : Démon (incube)
Peuple : Oshury.
Classe Sociale : Paysan.
Alignement et notoriété : Dominateur et anodin.
Sort
Héréditaire. Charme, sort permettant d'attirer les personnes à l'utilisateur.
Bonus : La personne visée est ensorcelée par l'utilisateur du sort dans un durée maximale à une heure.
Malus : Après utilisation du sort le possesseur est prit de vertiges qui peuvent même conduire à son évanouissement.

Équipements
Il possède une simple dague enduite de poison, pas d'accessoires, d'objets et de vêtements en particulier
Compétences
Linguistique : Commun, Ciendois et Oshurois.
➽ Arts martiaux au corps à corps : excellent.

Atouts
Force : 50
Social : 80
Volonté : 10
Énergie : 20
Famille/Clan/Guilde
Le clan l'Eden a été créé par Alexeï Storm et fait profiter à toutes les personnes en mal d'affection, hommes comme femmes, d'un peu de la chaleur d'un lit.
C'est bien évidemment un service qui n'est pas gratuit.
Il existe dans ce clan une hiérarchie très prononcée. Le chef, Alexeï, juge lui même de la compétence de ses gens, et ils sont envoyés sur des postes correspondant à leurs capacités.
Les moins qualifiés se retrouvent en bas de l'échelle, ils ne possèdent pas grand chose.
Tandis que les plus qualifiés peuvent parfois avoir des appartements personnels tout confort avec des domestiques à leur service.
A eux donc de progresser afin de bénéficier de tout cela.  
En apparence on pourrait croire qu'il s'agit d'un simple réseau de prostitution, mais peu semblent savoir qu'en plus de cela bon nombres d'informateurs et d'assassin parcourent le réseau.
Les mercenaires et les gardes du corps sont fréquents dans ces bordels, à vous de faire attention à ne pas faire de grabuge, sinon je crains que vous ne puissiez revenir que dans une vie ultérieur.

Caractère
Alexeï n'a pas de qualité particulière, elles restent forcément en retrait vu le nombre impressionnant de défauts qu'il possède.
C'est un homme manipulateur, charmeur et prêt à tout pour atteindre ses objectifs.
Il ne tolère pas qu'ont lui manque de respect, et fait lui-même preuve de respect et de courtoisie envers le plus grand nombre de personnes.  
Il est également vif d'esprit et réfléchira immédiatement à comment il pourra utiliser la situation à son avantage.
Il aime se montrer et aime que les autres admire son corps sous toutes les coutures.
Alexeï est un homme secret qui ne parlera que à de rare occasion de sa vie; également bon menteur il serait très bien capable de totalement modifier son passé pour s'attirer la sympathie de ses auditeurs.

Physique
Bel homme, Alexeï a quelque chose de plus qui le différencie des personnes lambda. Une sorte d'aura flotte autour de lui, comme un charme invisible.
Ses cheveux argentés recouvrent parfois ses yeux, eux-mêmes d'un bleu-gris perçant.
D'une carrure svelte, on peut voir les muscles se dessiner sous sa peau sans pour autant être proéminents. Dans le bon mètre quatre-vingt il n'est ni réellement grand, ni petit.
Il s'est longuement entraîné aux arts martiaux, il est donc capable sans utiliser trop de forces de bloquer quelqu'un et il sait très bien combattre à mains nues.  
Il porte sur son bras gauche un tatouage qui est en fait l'emblème de sa “compagnie”. Chaque bordel dont il a la possession en est orné. Il s'agit d'une clé surmontée d'un lys noir.

Histoire
Un enfant nait d'une simple prostituée de basse condition. Sa santé fragile ne lui permet pas de vivre longtemps après un effort tel qu'un accouchement, elle meurt quelques jours plus tard sans avoir pu voir de ses yeux l'enfant qu'elle venait de mettre au monde. Le père, un client comme tant d'autres est inconnu. Le jeune garçon est désormais orphelin.
Des femmes du bordel décident d'élever le nourrisson, jusqu'à ce qu'il soit en age de se débrouiller.

C'est ainsi que débute la vie du jeune Alexeï, en l'an -120.


~~~~~~~

-Tatie regarde ce que j'ai trouvé ! Tatiiie !

-Trois secondes mon poussin, va voir Mylène, elle doit être moins occupée que moi en ce moment.

Le jeune garçon se dirigea alors vers la femme en question.

-Tatie Mylène regarde ce que j'ai trouvé ! Un bébé serpent !

-Ah !!! C'est une vipère ! Lâche cette chose immédiatement !

-Mais ...

-Lâche ça !

Le garçonnet reposa le serpent au sol qui parti aussitôt. La mine déçu, il s'éloigna de nouveau vers les pavés de la ville, laissant ensemble les femmes du bordel.

-Pauvre garçon, dit l'une d'elles,il a perdu sa mère tellement tôt ...

-C'est vrai ... Confirma une autre. Heureusement que Mylène, Estelle et Jane ont décidé de s'en occuper.

-En même temps elles étaient amies avec la mère du petit.

-Elle n'avait aucune famille ?


-Il ne me semble pas ... Tout de même, pauvre gosse...

-Je suis bien d'accords ...



Les femmes du bordel Bel Ange passaient des jours d'apparence paisible, mais leurs soucis étaient nombreux. Une vie de prostituée n'était pas toujours très enviable; certaines s'en sortaient bien, et chaque client devait payer très cher la nuit, d'autres ne pouvaient se permettre de fixer des prix très élevés, elles mourraient souvent d'épuisement ou de maladie.
Pour rien arranger l'institution était dirigée par un homme cupide et égoïste, qui n'en avait rien à faire de la santé de ces femmes. La seule chose qui l'intéressait était l'argent.
Le lupanar était situé dans les bas quartiers de la ville de Falcon. La ville était riche, mais comme partout ailleurs tous les quartiers ne pouvaient posséder beaucoup d'argent.
Le proxénète venait parfois dans la maison close lorsqu'il considérait que les recettes n'étaient pas assez bonnes. Il prenait deux voir trois femmes à part, les battaient en guise de leçon et leur demandait de reprendre leur travail. Un monstre plus qu'un homme cet individu. Il était petit, grassouillet, mal formé, une dent immonde dépassait de ses lèvres et son nez était relevé comme celui d'un porc.
Il en possédait même l'odeur !


Le marmot s'entraînait souvent avec ses amis au combat à mains nue. Ses copains étaient doués et avaient des professeurs particuliers, lui n'en avait pas, mais comprenait très vite comment fonctionnaient les techniques que ses amis lui enseignaient. Il devint rapidement à leur niveau, les battant même parfois. Cependant il était plus petit et moins costaud que ses adversaires, dans quelques années il pourrait rivaliser avec eux sur ce point là.
Il maîtrisait déjà l'immobilisation de son adversaire ainsi que la raclée pure et simple.


L'adolescent s'était épris d'une femme.
Elle était jeune, d'environ une vingtaine d'années et très belle. Ses cheveux dorés et bouclés flottaient au vent , sa peau pale faisait ressortir ses lèvres sensuelles, son regard d'un bleu ciel envoutant invitait à l'amour. Alexeï était complètement tombé sous son charme.
La demoiselle l'avait très bien compris. Elle l'invita alors dans sa chambre pour une nuit d'amour quelque peu maladroite pour le jeune garçon.
Il y prit très vite goût; les deux amants se rejoignaient dès qu'ils le pouvaient à la nuit tombée.

Cela faisait maintenant près de trois mois qu'ils étaient ensemble.
La jeune femme dit un soir qu'elle ne pourrait plus le voir pendant un petit moment à cause de son père. Elle avait peur que celui-ci découvre cette relation cachée, elle qui était bourgeoise de naissance.
Alexeï était déçu mais comprenait, il ne pouvait rien y faire, il patienterai alors jusqu'à ce qu'ils puissent se revoir.
Plusieurs jours plus tard il se rendit chez la demoiselle, impatient de la revoir. Il se hissa jusqu'à sa fenêtre une fois la nuit tombée, et avant de prononcer un mot il se tut.
Son aimée partageait sa couche avec un homme inconnu. Il l'entendait bien plus crier de plaisir que lorsqu'elle le faisait avec lui.
Une fois l'acte fini ils se mirent à discuter.


-Tu t'es bien amusée avec l'autre gamin ?


-Si tu savais, il n'est pas aussi bon que toi pour me faire jouir jusqu'à n'en plus pouvoir, à peine bon pour provoquer un orgasme. Alors je l'ai jeté.


-Tu as bien fait, tu n'as pas besoin de lui quand tu m'as moi !

-Tu as bien raison !


Et il reprirent leur chevauchée endiablé.


Alexeï, dégouté perdu la confiance qu'il avait envers les gens et plus particulièrement les femmes. Elles étaient mesquines et se servaient des autres pour atteindre leurs buts; c'est ce qu'il ferait désormais avec elles.
Jeune adulte il avait déjà fait succombé de nombreuses femmes à ses charmes et passait les nuits avec elles contre de plus en plus d'argent. Le jeune homme prenait de la valeur et était à présent très célèbre auprès des femmes des bas et moyens quartiers.
Mais il ne voulait pas s'en arrêter là, son but était de gravir les échelon de la société afin de posséder toujours plus de pouvoir.


Peu après il découvrit son don. Celui de charmer les gens et de les attirer inéluctablement vers lui. De plus il fonctionnait encore mieux sur les personnes de sexe opposé.
Il découvrit également qu'il n'était pas un simple humain, mais un démon, plus exactement un incube. Sa mère étant une humaine il ne pouvait s'agir d'elle, mais de son père.
Son paternel était un démon de la séduction, étrange pour un être tel que lui d'avoir recours aux services d'une prostituée.
Les femmes ne pouvant résister au désir des incubes ne sont pas courantes.
Peut importe, sa véritable nature lui serait être fort utile dans son travail !


Au fur et à mesure des années sa notoriété et son pouvoir grandissaient. Il conquerrait le cœur de femmes toujours plus puissantes. Pourtant il était discret sur qui étaient ses clientes. En effet beaucoup de femmes nobles insatisfaites par leur mari avaient recours à ses services et parfois à leur insu.
Alexeï avait prit le commandement du Bel Ange grâce à la « mystérieuse » disparition de l'ancien propriétaire.

Un beau jour de Tredë Alexeï croisa la femme qu'il avait aimé dans sa jeunesse. L'un en face de l'autre Alexeï la dépassait de presque une tête. Tout en regardant le sol elle lui demanda de l'excuser et si il voulait bien la pardonner.


-Mais bien sûr que oui, c'est de l'histoire ancienne ! Lui dit-il en souriant.

Cette nouvelle paru la réjouir.
L'homme reprit.

-Viens avec moi boire un verre, ça fait longtemps que l'on ne s'est pas vus.

Il l'a prit par la main et l'entraina dans ses appartements juxtaposés au Bel Ange.

Un peu pompette elle commença à se déshabiller tout en s'approchant du jeune homme. Celui-ci la prit et la serra dans ses bras. La peau nue de la femme se blotti contre le torse de Alexeï. Il fit balader ses doigts sur le dos de la demoiselle, puis approcha ses lèvres de son oreille.

- Mais tu sais ma chère Takia, je ne pourrai jamais te pardonner !
Lui dit-il à voix basse.


En serrant son étreinte il fit plusieurs suçons sur le cou, le torse et la poitrine de la jeune femme. Son compagnon verrait ainsi que sa femme le trompait, et il ne pourrait plus lui non plus lui faire confiance. Puis il la poussa brutalement sur le sol. Il saisit les vêtements de la belle avant de les jeter au feu de la cheminée.

-Dit donc ! Ça brule bien ces choses là ! Oh mais excuse moi ma chérie, tu n'as plus rien à te mettre. Dit-il d'un ton sarcastique. Où est passée la fougue dont tu faisais preuve il y a instant ?

-Mais tu as complètement perdu la raison ! Tu n'es qu'un fou ! Que suis-je venue faire ici avec toi ?!

-Je ne sais pas, peut-être passer du bon temps, ressasser les souvenirs.

-Impossible, tu n'es qu'un incapable, même pas fichu de me la mettre comme il faut ! Jean lui était bien meilleur que toi !

-Ça me peine ce que tu dis là, pourtant je me suis beaucoup entrainé. Tu me fend le cœur ... enfin si j'en avais un ! Continua-t-il tout sourire. Il est vrai que tu n'étais pas mal au lit, du moins à l'époque. Après comparaison n'importe quelle femme aurai pu faire pareil ... voir mieux. Ce n'est pas trop difficile !

Takia tenta de lui coller une gifle, Alexeï lui attrapa le poignet en éclatant de rire.

-Que croyais-tu faire ? Me frapper ?! Allons, allons, ce n'est pas très gentil de faire ça ! Je vais devoir te punir !

Il serra sa main de plus en plus fort, la femme hurlait en essayant de se dégager, puis les yeux débordant de larmes et de haine elle lui lança :

-Tu n'es qu'une ordure !

-Merci, toi aussi ! Rétorqua-t-il.

Le jeune homme lui agrippa les cheveux pour la trainer dans le bar du bordel, où clients et prostituée faisaient leur première rencontre.
Takia se débattait, tentait de s'enfuir, rien n'y faisait. La main du proxénète était fermée tel un étau.
Il la jeta alors au milieu de la salle, nue comme au jour de sa naissance parmi les clients et les putains, et dit d'un voix forte et intelligible.

-Mesdames et messieurs, voici l'objet de mon premier fornicage ! Elle ne montera que l'étalon ayant le plus gros calibre !

La salle était envahi de rires, aussi bien ceux des catins que ceux des clients. Alexeï approcha sa tête de la jeune femme.

-Tu as l'air d'avoir du succès, peut-être devrais-je t'embaucher. Dit-il d'un ton moqueur.


La jeune femme, humiliée parti en pleurs du bordel, nue comme un vers, sous les hués et propositions moqueuses des clients.
Vengé, il la regarda s'en aller en courant à travers les rues d'un air satisfait, puis reprit.

-Mes amis, ceci fait retournez à vos occupations, mesdemoiselles au travail !


Des années plus tard il croisa de nouveau cette femme dans la rue. Cependant sa beauté s'était flétrie contrairement à l'incube. Elle était vielle, rabougris, ses boucles d'or avaient laissé place à une teinte poivre et sel.
Par la suite le jeune homme effectuait de plus en plus de voyages à travers les quatre grandes contrées. Il avait réuni sous sa bannière des bordel aux quatre coins d'Adrietha.

Alexeï prit alors sous son aile un nombre conséquent d'orphelin de tout Adrietha.
Ceux-ci allaient alimenter son réseau de prostitution, certains -souvent les garçon- serviraient de garde du corps dans les maisons closes, d'autres pourraient être utilisés comme espions, et parfois un peu tout à la fois.
Son réseau de prostitution ne comprenait pas seulement des femmes, mais aussi des hommes, afin d'élargir la clientèle.
Il était à la fois respecté, aimé et craint des personnes sous ses ordres. Il inspirait à la fois confiance et peur. Personne n'avait jamais remis son autorité en cause, faisant de lui le maître absolu et incontestable de son réseau. Leur loyauté et fidélité était inébranlable.
Le lys noir possédait des yeux et des oreilles partout sur le territoire, discret presque aucune information ne filtrait sans l'aval du grand chef.

La peste faisait rage en l'an 7, décimant quiconque la contractait.
Il décida de se tenir éloigné de la capitale de Ciend un moment, le temps que les choses se calment.
Il fût donc épargné mais pas ses employés. Nombreux avaient succombé à la maladie. Pas seulement les prostituées, mais aussi les gardes, les comptables, et tout autre corps de métiers.

La ville était anéantie par cette catastrophe.
Bien qu'une fois le danger écarté, il restait toujours des traces indélébiles dans les âmes de chacun.

Objectifs & Ambitions
Alexeï à pour but de contrôler le territoire d'Adrietha entièrement, de devenir le maître des informations de l'ombre.

Dans l'univers...

Que pense-t-il de l’œuvre de la reine Adrietha ? C'est une bonne opportunité pour pouvoir se déplacer librement. Les rumeurs et les informations peuvent ainsi se propager plus facilement.

Que pense-t-il de la politique de ta nation ? Il pense que c'était bien quand le territoire n'était pas fragmenté car il aimait beaucoup Drew, mais au final il s'en fiche un peu.

Quelles sont les races ou les peuples que ton personnage aime particulièrement ? Aucune en particulier.

Quelles sont les races ou les peuples que ton personnage hait particulièrement ? Idem.

Où habite votre personnage ?  Il n'a pas de logement fixe, il se pose souvent aux alentours de ses bordels. Mais celle où il réside le plus souvent reste Le Bel Ange à Falcon.

Page 1 sur 1
Réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adrietha  :: Les piliers :: Evolution :: RP-