Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
[Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs
Sujet se trouvant dans  :: Continent d'Adrietha :: Bassin des Cascades :: Foret algueuse

Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Mar 7 Juil - 2:25
Âge : 352 Ans Race : Goule
Métier : EsclavagisteClasse sociale : Paysan
Alignement & Notoriété : Impartial / Anodin
Présentation : ici
Seda
Alastair D'Ancasail
Au cœur des profondeurs, Tredë An 10

La haine et le chagrin lui collaient à la peau. Une émotion déchirante qui rendait son séjour éprouvant. Du haut de son destrier, il leva les yeux au ciel, étincelant, et contemplait les puits de lumière au travers d'épais feuillages. Le sol moucheté par la lune lui offrait un sentiment de béatitude, un réconfort qu'il avait du mal à retrouver. Quelle ironie, pensa-t-il, qu'un enfant de la nuit puisse trouver plaisir dans la clarté. L'harnachement en peau de félin bringée était trempé, rendant le trajet dans les marécages plus inconfortable encore. Que ne donnerait-il pas pour un peu de chaleur dans une auberge, même si ce ressenti lui était étranger.
Sans chercher à savoir, il braqua à droite, et s'enfonça dans les ronces noueuses. Les griffes acérées des branches lui arrachaient quelques volutes bleutées à son passage, alors que l'animal s'ébrouait entre deux épineuses. Il se pencha en avant et compressa les flancs du cheval. Il lui était interdit de décélérer la cadence.

La nuit était bien avancée lorsqu'il retrouva un semblant de route. Une construction archaïque qu'Alastair attribuait à l’Ère Médique, avant que le peuple de l'Eau n'obtienne son développement ingénieux. Les quelques pancartes en langue morte qui pourrissaient çà et là lui arrachèrent un sourire mélancolique. Des vestiges aussi vieux, si ce n'est plus, que lui. Il avait encore quelques notions de vieux Ysyrien, un dialecte que même la vielle aristocratie devait bouder depuis des décennies.
Les croassements d'un corbeau déchira le voile de ses pensées, constatant que la lisière de la mangrove se dressait à l'horizon. Ses yeux bleutés rougirent aussitôt. Il venait enfin d'atteindre l'espoir de son peuple. Beaucoup pensaient que la révolte n'était qu'un feu de paille, une propagande qui arrachait la grimace au Mande-Mort. Si une chose était certaine, c'est qu'il ne céderait aucunement contre l'ennemi. Certes, l'armée avait été affaiblie, et si cet ange de malheur n'était pas intervenu, Leynthall aurait changé le cours de l'Histoire. Il serra les dents à l'évocation de cette femme. Une rage palpable qu'il peinait à tempérer. C'était un danger potentiel. Elle brisa ses plans à maintes reprises, et ce, par le plus grand des hasards, involontairement. Il devait se méfier d'elle... ou en faire l'une des leurs.


Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Mer 8 Juil - 11:47
Age : 30 ans Race : Ange
Métier : OfficierClasse sociale : Bourgeoise
Notoriété : ConnueAlignement : Neutre
Personnage : Ici
Ciend
Andraha Seme
Tredë An 10, Au coeur des profondeurs

Andraha venait de quitter le frère de Tullia à l’auberge du village de la méduse. Rassurée sur son propre avenir, sa prochaine destination serait l’Est de la contrée pour y rejoindre Falcon. Il était temps de rentrer et de tourner la page. Son air triste se collait néanmoins inlassablement à son visage.

Le temps était couvert à l’instar de la veille. Sa pouliche attendait patiemment dans les prés bordant la taverne. Toujours pleine d’énergie, cette dernière n’hésita pas à galoper jusqu’à la propriétaire transitoire pour lui exprimer sa joie. Un sourire s’exprima sur le visage de l’officier. La route sera longue, songea-t-elle en  scrutant le ciel, pourvu qu’une averse ne surgisse point.

Au trot, elles partirent vers l’est de la forêt algueuse. Néanmoins, elle ne se doutait pas que la route risquait d’etre longue et laborieuse. Les mangroves rendaient pénibles la traversée de cette dernière. De temps à autre, des ponts avaient été construits, pour les marchands certainement. Certains étaient en piteux états, d’autre tenaient à peine de bout. Avec toute la précaution possible, la jeune femme tenta de faire avancer sa monture. Elle s’enfonçait dans la boue et les sables mouvants. Une torture sans nom pour les deux partenaires.

Lorsqu’une opportunité se présenta, l’archère prit la direction des terres fermes, tout en contournant l’étendue de vase. Les ronces succédèrent à la boue. Un soupire de lassitude fendit l’air. La nuit commençait à tomber. Andraha prit la décision de s’arrêter dans une petite clairière entre deux rangées de ronces et de rosiers. Epuisée, la jeune femme libéra sa monture qui se coucha aussitôt sur le flan pour l’accueillir et lui donner un peu de chaleur. Armée de son arc, l’ange s’enfonça dans les tréfonds de son sommeil.


Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Mer 8 Juil - 13:52
Âge : 352 Ans Race : Goule
Métier : EsclavagisteClasse sociale : Paysan
Alignement & Notoriété : Impartial / Anodin
Présentation : ici
Seda
Alastair D'Ancasail
Au cœur des profondeurs, Tredë An 10

Il n'était pas fatigué. En cela, il le regrettait. Un peu d'épuisement serait une raison d'acier de faire escale entre deux marais. La non-mort avait ces petits désavantages, qui la rendait séduisante aux yeux des vivants. C'est au destrier que revenait la palme du courage, exténué assez pour deux. Il n'avait cessé de galoper depuis la frontière ysyrienne. Un exploit qui arracha une moue au Mande-Mort. Il lui en demandait trop, comme toujours. Comme avec tout le monde, d'ailleurs. Ses pupilles se voilèrent d'une faible lueur bleuâtre. Harold occupait ses pensées. Même mort, il lui en avait trop exigé. Quel roi de pacotille faisait-il. Il ne se sentait désormais que l'âme d'un roturier, souillé et sans honneur.

La caresse de la lune vint éclaircir son creux visage aux abords de la clairière. Alastair releva son capuchon pour profiter du souffle du vent. Il se mit à rire tristement contre lui-même. Il ne sentait rien. Une des nombreuses mimiques sociales qu'il conserva durant son séjour à Carathiel. Le froid de la nuit lui picotait les joues, brûlant ses récentes marques de guerre. Ces balafres mettraient longtemps à cicatriser, c'était un fait. Mais plus encore à être oubliées. Cette bataille au col du Mont Doré était plus qu'une défait, c'était la perte d'un espoir. Il avait vu la crainte s'installer dans le regard de son peuple. Ces balafres l'avaient ainsi donc mener jusqu'ici, en ce pitoyable territoire ysyrien en quête d'une fable sans nom.

Alors qu'il posa pied à terre pour traverser la prairie fraîchement humide, tirant son cheval depuis la sangle, il aperçut un Être au loin. Encore un imbécile qui aime être à découvert. Il s'étonnait avec quelle grande naïveté les vivants exposaient leur vie au danger. Ils étaient les plus éphémères d'entre tous, mais aussi les plus fous. Il s'avança prudemment, constatant à fur et à mesure que l'individu était assoupi. Il retira ses bottes et marcha sur l'herbe de velours. Un guerrier, à son arc. Une femme même : Hanche large, torse bombé. Ange, taille moyenne. Corps entretenu. Armée ? Lorsqu'il arriva à sa hauteur, camouflée par son ombre malfaisante, il hoqueta d'effroi. Son visage ne lui était pas anodin. Quelque chose chez cette femme ne lui revenait pas. Ses poches sous les yeux masquaient son identité, où l'avait-il déjà rencontrée ? Trop vieille pour le bordel, et trop... laide pour être « Elle ». Pourtant, cet ange lui ressemblait. Un goût amer d’écœurement lui monta en bouche. Andraha Seme. Rien que ce nom lui donnait la nausée. Il préféra faire fi de ses impressions et se mit en marche, avant de revenir sur ses pas. Il se pencha plus en avant, à quelques centimètres de son visage creusé par la souffrance, bottes en main. Peut-être que... l'un des chevaux s'ébroua subitement, faisant fuir une nuée d'oiseaux au loin. Par la même occasion, sûrement cette étrangère familière.


Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Sam 11 Juil - 21:34
Age : 30 ans Race : Ange
Métier : OfficierClasse sociale : Bourgeoise
Notoriété : ConnueAlignement : Neutre
Personnage : Ici
Ciend
Andraha Seme
Tredë An 10, Au coeur des profondeurs

Le sommeil l’emporta dans la citadelle. L’ancien général se dessina dans une nuée de neige provoquée par le vent. D’un geste insolite, elle tenta de lui caresser le visage, mais ce dernier disparut pour remplacer les derniers souvenirs vécus auprès d’Harold. Elle maudissait les mains qui l’avaient poignardé, tout comme cette pensée. Malheureuse, elle l’était à présent. Néanmoins, son acte était irréparable. Le hennissement d’un cheval la fit réagir, l’ange scruta l’horizon, l’étendu de blanc. Rien. Puis les bruits de sabots cognant le sol se rapprochèrent. L’officier sursauta.

Ses pupilles se dilatèrent pour capter les moindres rayons. L’obscurité pesante lui donna la chair de poule. Son arc à la main, elle reprenait doucement ses esprits, ses songes encore présent. La lune lui donna la luminosité nécessaire pour s’approcher des arbres sans trébucher ou rentrer en collision avec ces derniers. Un mouvement retint son attention. Tous ses sens étaient en alerte. Elle se sentait épier.

Blottie contre un chêne centenaire, Andraha en fit le tour, scrutant la clairière. Ses réflexes enclenchaient, tout comme son arc, elle s’arrêta quelques instants quand une ombre se matérialisa au loin. Elle semblait partir. Un court moment, l’ange s’élança avant de stopper, encore protéger par les ombres. C’est stupide, songea-t-elle, s’il souhaitait te tuer, tu ne serais point-là.

Son cœur eut un raté, l’archère s’adossa violemment contre un autre tronc, la main portée à la poitrine, et un cri sourd sortant de sa bouche. Les yeux plissés et le front marqué par la douleur, elle s’agenouilla au sol. Des quintes de toux succédèrent. La clairière raisonna alors.


Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Sam 11 Juil - 22:14
Âge : 352 Ans Race : Goule
Métier : EsclavagisteClasse sociale : Paysan
Alignement & Notoriété : Impartial / Anodin
Présentation : ici
Seda
Alastair D'Ancasail
Au cœur des profondeurs, Tredë An 10

Dans la pénombre des futaies, à l'autre bout de la lisière, Alastair contemplait l'étrangère se débattre avec ses propres fantômes. Elle ne l'avait ni vu, ni même entendu. Bien piètre militaire, s'il en est.
Il gratta l'écorce d'un arbre du bout de ses griffes acérées, à mesure que ses yeux bleuirent : il avait faim. Cette femme ridiculement faible serait une proie facile, pensait-il. D'autant que son visage ne lui revenait pas. Elle lui ressemblait trop, trop pour ne pas calmer sa rage sur cette innocente. Il noua la sangle du destrier à une branche solide et se mit à courir dans l'herbe silencieuse de la prairie. Le vent tournait en sa faveur, masquant son odeur cadavérique – au cas où cette pauvre créature eut été un garou. Il n'était pas un assassin, pas plus qu'un vampire orgueilleux. Mais il devait se nourrir. Il devait préserver cette apparence aussi longtemps que possible. Elle lui allait bien. Il s'y sentait d'ailleurs bien plus à l'aise que dans cette peau fragile et molasse de Sylvain Renoit.

Il arrivait au milieu de la plaine.

Il pouvait déjà goûter à sa chair tendre et vigoureuse. Elle n'était plus de première jeunesse, certes, mais ses muscles saillants feraient un met de choix. Cette pensée lui donnait l'eau à la bouche, laissant le monstre refoulé en lui prendre les rênes, imposant son joug sanguinaire et dégénéré que les vivants accordaient à sa race. Tant pis. Oh oui, tant pis. La faim était si grande, si... délicieuse. Depuis quand n'avait-il plus mangé autre chose que des rats et des chats ?
Les toux de l'étrangère murmurèrent une agréable mélodie à ses oreilles. Faible, oui. Faible. La frénésie l'emporta. Ses yeux rougirent, non, s'enflammèrent d'extase, dévoilant sa position à des mètres à la ronde. Une masse informe, sauvage qui se ruait sur elle dans des grognements abominables. Il trébucha plusieurs fois dans sa folie, mais se relevait tout aussi vite dans un sourire malsain. Il pouvait déjà contempler son visage meurtri par une douleur inconnue. Ton calvaire va prendre faim !

Il bondit brusquement sur elle et lui planta ses crocs dans le mollet droit, savourant ce sang délicieusement chaud lui coulait au travers de la gorge. Il était temps à présent d'arracher cette bonne chair à sa propriétaire.


Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Sam 18 Juil - 1:04
Age : 30 ans Race : Ange
Métier : OfficierClasse sociale : Bourgeoise
Notoriété : ConnueAlignement : Neutre
Personnage : Ici
Ciend
Andraha Seme
Tredë An 10, Au coeur des profondeurs

Entre deux hoquets, les sens de l’ange revinrent.  Du bruit, une course, puis un hurlement de douleur. La jeune femme se cambra, mais resta de marbre pour éviter d’aggraver ses blessures. Son assaillant risquait d’attraper les résidus de peste qu’elle entrainait depuis des années. Dans des moments de faiblesse et en absence de traitement, la maladie revenait. Un jour, elle la tuera. Ce jour sera une délivrance pour l’archère qui agonisait en silence, dans sa douleur psychologique.

D’un coup mécanique et d’instinct militaire, la jeune veuve sortit de sa ceinture sa dague pour la planter dans l’épaule de son adversaire et se retourna d’un coup sec, lui arrachant un deuxième cri sourd, lorsque les crocs de son adversaire effleurèrent la plaie. Haletante, elle rampa légèrement sur le sol pour se dégager entièrement de son assaillant. La douleur lui brulait les lèvres et cognait contre ses tempes.

Andraha essuya sa dague avant de la ranger dans son fourreau. Essoufflée, elle regarda la goule de plus près. Cachée par la pénombre, la lune n’offrait absolument pas une lumière convenable.

« Qui êtes-vous ? » Souffla-t-elle.

L’officier se passa une main dans les cheveux, tout en se remémorant les actions passées. Elle était devenue médiocre et se mettait inutilement en danger. Dégageant les mèches collées à son front, elle pressa la plaie. Elle n’était pas si profonde que cela. Une aubaine, songea-t-elle.


Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Sam 18 Juil - 21:37
Âge : 352 Ans Race : Goule
Métier : EsclavagisteClasse sociale : Paysan
Alignement & Notoriété : Impartial / Anodin
Présentation : ici
Seda
Alastair D'Ancasail
Au cœur des profondeurs, Tredë An 10

La douleur, si forte, si vivifiante. Il sentait la morsure glacée de la lame s'enfoncer dans sa chair. La douleur, elle attisait la rage dans ses yeux, elle brillait d'un bleu profond. Il bascula en arrière, et gémit comme une bête blessée. Il se redressa de son long. Il était saisi de stupéfaction. Cette voix, il la connaissait bien. Une frisson lui parcourra l'échine. Quel plaisir de voir cette garce ramper devant lui, si faible, si facile, puant la mort et la peur à la ronde. À contre jour de la lune, sous les volutes bleutées de ses pupilles, il eut un sourire carnassier. L'heure de la vengeance allait sonner.
— Je dois reconnaître que vous me surprenez, Andraha. Qu'avez-vous fait durant cette absence ? dit-il en pointant tristement son visage. Vous êtes plus amochée que le cul d'une pute.
Son sourire se renforça, doublé d'un ricanement satirique.
— Et comment va ce bon Harold ? ironisa-t-il en effectuant quelques pas de danse moqueuse vers l'ange rampant. Oh ! C'est vrai ! Vous l'avez rayé de la surface de cette terre, tout comme mon laboratoire.
Il lui écrasa la main, l’empêchant d'aller plus loin. Il ne voulait pas  la tuer, pas maintenant. Il voulait savourer ce moment. Il avait encore le gout de sa chair dans la bouche. Si fraîche, si juteuse. Il allait se régaler.


Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Mar 1 Sep - 17:57
Age : 30 ans Race : Ange
Métier : OfficierClasse sociale : Bourgeoise
Notoriété : ConnueAlignement : Neutre
Personnage : Ici
Ciend
Andraha Seme
Tredë An 10, Au coeur des profondeurs

Cette voix. Elle ne l’avait oublié. La peur laissa place à une haine amère. Il était la cause de nombreux maux. Insultant, profanant, et mentant pour se déculpabiliser. La douleur s’estompa en douceur. Les poings serraient, ses doigts se refermèrent sur des brindilles d’herbe qu’elle extirpa de la terre. La vie lui jouait de cruels tours. Armée de sa dague, c’était un faible moyen de défense, elle devait user d’un tout autre stratagème pour se débarrasser de cette immonde créature.

« L’habit ne fait pas le moine. Mon visage cache des années de souffrance, des sentiments obscurs, une envie pressante. »

De vous tuer, acheva-t-elle dans sa tête. Il était la personnification même de l’exutoire. D’un geste lent, à contre-jour, elle sortit sa dague et fit mine de ramper vers ce dernier. Néanmoins, l’officier n’avait prévu la rapidité de la goule. Sa main cria. Il allait payer.

« Harold a rejoint son monde. Il a tenté de faire perdurer notre union, par amour. Un sentiment qui vous est indifférent, fort malheureusement. »

Sa voix ne tressaillait pas. Cependant, elle resta perplexe. Le laboratoire. Elle ne voyait absolument pas de quel endroit il s’agissait. Tous les lieux étaient restés intacts. Les sourcils fronçaient, elle attrapa d’un geste rapide la ceinture d’Alastair pour le déstabiliser et se retirer de son emprise. Sa main fourmillait. La sensation était particulièrement désagréable.

Andraha se redressa, ses ailes se déployèrent. Dans un contraste avec la lune, une fleur renaissait. Sa dague en main, elle s’épousseta d’un geste rapide.

« Le laboratoire m’est inconnu. Je suis fautive pour de nombreux sujets, mais celui-ci n’en fait point parti. »

Ses pupilles s’habituèrent à l’obscurité, elle dévisageait à présent les ombres qui bougeaient. Une brise s’éleva, la cime des arbres siffla.

« Que faites-vous dans la région ? »


Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Lun 7 Sep - 19:08
Âge : 352 Ans Race : Goule
Métier : EsclavagisteClasse sociale : Paysan
Notoriété : AnodinAlignement : Impartial
Fiche de personnage : Ici
Seda
Alastair D'Ancasail
Au cœur des profondeurs

La créature poussa une rire sardonique qui s'échoua dans les ténèbres du bois. Ses yeux rouges brillaient d'une inquiétante envie malsaine. Elle se mit à faire les cents pas face à l'ange, le dos droit et les poings joins ci-contre. Une posture solennelle qui ne seyait guère à ses babines retroussées, dévoilant quelques dents acérées dégoulinantes d'une soif insatiable de sang.

« Une femme prête à abandonner sa cité ; le meurtre d'un joli cœur pour la gloire de sa patrie ; l'assassinat d'un alité victime de la guerre... », Alastair stoppa net la marche pour plonger son regard noir dans celui de l'ange, l'esquisse d'un sourire à la commissure de ses lèvres. « Dites-moi, mademoiselle Seme, que connaissez-vous de l'amour ? Oh, au fait, je manque à tous mes devoirs : comment se porte votre adorable bambin ? »

La goule appuyait là où ça faisait mal, il l'avait toujours fait. Il n'y prenait pas réellement de plaisir pervers à le faire, non, mais une proie affaiblie était une toujours une proie moins dangereuse.
Alors que les choses semblaient ne pouvoir guère empirer, un cri perça le silence de la nuit. Celui d'un animal, dans le meilleur des cas. Alastair balança la tête en arrière et écarta les bras, prêt à recevoir un bain de cette mélodie infernale.

« N'est-ce pas magnifique ? Ce sont les enfants de la non-mort. Ah... quelle douce musique à mes oreilles. Maintenant, ils sont là pour vous ! »

Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Mar 15 Sep - 17:15
Age : 30 ans Race : Ange
Métier : OfficierClasse sociale : Bourgeoise
Notoriété : ConnueAlignement : Neutre
Personnage : Ici
Ciend
Andraha Seme
Tredë An 10, Au coeur des profondeurs

L’ange le suivit du regard, affamée par une haine profonde. Néanmoins, elle gardait un calme olympique et ne montrait aucun signe de défaillance, bien au contraire. Les poings serrés, la jointure de ses phalanges devinrent blanches sous la pression. Elle avait envie de le faire taire et d’en découdre. Cependant, sa position la rendait vulnérable. Les blessures s’entassaient sur son corps, elle n’en souhaitait une de plus, ou de rejoindre Harold.

« L’amour me connait bien plus que moi-même. Et vous dont ? Est-ce un sentiment déjà vécu ? Tout comme celui de justice ? »

Elle se tourna et fit quelques pas en arrière pour déboucher dans la clairière, un endroit où il était facile de s’échapper. Cependant, les hurlements continuaient, ce qui avait don de l’énerver.

« Au vue de vos débauches et ratés perpétuels, je ne m’attendais pas moins à des coups bas de votre part. Me parler d’un amour perdu, d’un enfant décédé. Quelle est votre prochaine roue de secours ? Changez donc de discours, vos paroles atteindront ainsi un plus large spectre de la populace. »

Son ton sec ne laissait présager aucune accalmie. Le vent souffla, tandis que les paroles d’Alastair lui glacèrent le sang.

« Encore faut-il que vous soyez une créature de l’air pour m’avoir. »

Un clin d’œil orna son visage tandis qu’elle battait des ailes, s’élançant alors vers la cime des arbres. Elle était à quelques mètres à peine de lui, mais suffisamment loin pour éviter des blessures mortelles.

« Menacez, soumettre. Grandissez un peu et cherchez les vrais coupables de vos maux, mon cher. Ce soir, je ne serai point la chair à canon qui vous servira d'exutoire. »


Feuille de personnage
:: http://adrietha.forumactif.org/h7-varwyn
avatar
Âge : 23
Messages : 479
Messages RP : 201
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Sam 19 Sep - 13:13
Âge : 352 Ans Race : Goule
Métier : EsclavagisteClasse sociale : Paysan
Notoriété : AnodinAlignement : Impartial
Fiche de personnage : Ici
Seda
Alastair D'Ancasail
Au cœur des profondeurs

La créature émit un son rauque et puissant.
« La justice n'est qu'une putain qui écarte les jambes au plus offrant ! N'essayez pas de me culpabiliser avec vos beaux sermons embourgeoisés, mademoiselle Seme. Mon peuple croule sous vos méfaits depuis bien trop longtemps ! Assez pour que le temps lui-même faillisse à les arracher de notre mémoire. Ni vous, ni personne ne pourrez arrêter le changement. »

La goule sauta afin de porter un coup de griffe à l'ange qui s'envolait, mais la rata de peu à la cheville. Enragé, Alastair poussa de sa gueule putride un hurlement strident qui figea le paysage dans une terreur glaciale. Sous la lune gibbeuse, une meute de chiens aux yeux rouges apparut d'entre les ombres de la forêt. Leur pelage était sale, aux reflets verdâtres. Leur aspect général paraissait malade. Une rage infernale émanait de leur gueule acérée sous forme de bave.
Alastair pointa l'ange du doigt. La meute se mit aussitôt à sa poursuite, tandis que, aveuglé par la haine, Alastair se mit à la rattraper en sautant d'arbre en arbre. Ses griffes jaunâtres s'enfonçaient un peu plus dans l'écorce à chaque mètre parcouru. Il allait de plus en plus vite. Essayant d'attraper sa proie comme un prédateur affamé. Les chiens le suivaient de près, prêt à recevoir l'ange au moindre faux pas. Elle était cernée, et prise au piège. Si ses ailes lui conféraient une vitesse supérieure à la sienne, elle avait un défaut majeur : le souffle. Élite ou non, elle ne restait pas moins qu'un être vivant fragile et temporaire. Les yeux bleutés de la goule l'avaient bien compris : il lui suffisait d'attendre le bon moment pour frapper.


Un grondement retentit au loin. Celui d'un cor lourd et grave qui déchira le silence de la nuit. Alastair se stoppa net à la cime d'un arbre et ordonna aux chiens d'en faire de même. L'ange prenait de la distance. Elle finit par s'arrêter au loin et s'était retournée, essayant cachin-caha de comprendre la raison de son abandon. Alastair arbora un large sourire florentin et détourna le regard vers l'est, vers les collines à l'horizon. Petit à petit, une multitude de points rouges s'allumèrent. Une à une, les torches de l'armée des morts s'enflammèrent. Les arbres s'écrasaient sous l'avancée de leur engins de siège ; les nuées d'oiseaux s'envolaient sous le résonnement des tambours de guerre ; l'air empestait à mesure que les cadavres avançaient inexorablement vers le nord.

« Oui mademoiselle Seme, pensa Alastair. L'Âge des vivants est terminé. Il est l'heure de rendre des comptes ! »


Âge : 21
Messages : 593
Messages RP : 211
Date d'inscription : 30/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs Dim 4 Oct - 15:33
Age : 30 ans Race : Ange
Métier : OfficierClasse sociale : Bourgeoise
Notoriété : ConnueAlignement : Neutre
Personnage : Ici
Ciend
Andraha Seme
Tredë An 10, Au coeur des profondeurs

L’ange s’élançait vers les nuages. Les paroles de la goule ne l’avaient pas laissé indifférente. Elle était consciente du changement. Seda n’était que les prémices d’une guerre des plus sanglantes. Néanmoins, parler ne servirait à rien, juste remué un air brassé à mainte reprise. Peut-être était-il de mèche avec Drew ? Possible. Les deux hommes étaient des manipulateurs. Dans une émulsion, ils étaient capables du pire. Un frisson parcourut son être tandis qu’au loin, ces serviteurs étaient visibles. Il venait de vendre une des informations les plus importantes. Rentrer à Falcon était à présent une priorité.

Dans les lueurs lunaires, une ombre se dessina. Deux paires d’aile bâtirent à l’unisson. Andraha s’envolait vers les Bosquets, en route pour l’ancienne capitale.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Tredë, An 10] Au cœur des profondeurs
Page 1 sur 1
Réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adrietha  :: Continent d'Adrietha :: Bassin des Cascades :: Foret algueuse-